LE LAB DES POSSIBLES

équipe Lab 1

Le Lab, c’est l’opportunité de proposer des solutions complémentaires à des programmes d’accompagnement déjà existants.

Pour ce faire nous avons mobilisé une équipe, qui travaille sur différents thèmes comme le bien-être, l’agroalimentaire ou encore l’insertion professionnelle des réfugiés. L’objectif étant d’observer puis d’expérimenter des solutions existantes en partenariat avec des acteurs déjà en place.

Enfin, si aucun dispositif n’est adaptable à la problématique rencontrée, nous avons la possibilité de consacrer du temps de nos collaborateurs à l’innovation pour apporter de nouveaux éléments de réponse.

Découvrez nos thématiques de travail

comment ça fonctionne ?​

Une fois la thématique identifiée, nous mettons en place un processus d’expérimentation en quatre phases.

Tout d’abord une phase d’analyse de l’existant, qui consiste à comprendre l’écosystème et ses problématiques, rencontrer ses acteurs pour ensuite déterminer ses forces et ses faiblesses. Ce travail d’observation se poursuit ensuite tout au long de la vie de la thématique choisie.

La deuxième phase a pour objectif de faire converger toutes les recherches en vue d’identifier des pistes de travail réalisables et prioritaires. A cette étape il est important de prendre en compte des critères de faisabilité comme le facteur risque, les coûts humains et financiers.

Une fois toutes les cartes en mains, il est maintenant temps de passer à l’expérimentation. Pour cela nous testons une première solution opérationnelle couplée à différents indicateurs afin de mesurer le potentiel impact du sujet.

Enfin, si tous les voyants sont au vert, nous tentons d’améliorer la proposition et de prouver son impact afin de pouvoir l’élargir à tout acteur qui souhaiterait s’en saisir.

LES Sujets explorés

Comment favoriser l’insertion professionnelle et l’intégration des personnes réfugiées ?

Tous Tes Possibles, de par son expérience dans l’accompagnement des demandeurs d’emploi, explore maintenant de nouvelles solutions pour soutenir l’insertion des personnes réfugiées. L’objectif est de tirer parti des solutions actuelles mises en place par le service public afin de créer une synergie avec les solutions innovantes que nous souhaitons développer. En collaboration avec des universités, nous avons par exemple proposé un programme d’accompagnement à la construction du projet professionnelle à un public migrant. Ce parcours permet, d’une part de suivre une formation de Français Langue Etrangère (FLE) certifiante et d’autre part de s’insérer dans l’emploi.

la santé, un facteur essentiel d'une insertion professionnelle et sociale réussie ?

Dégradation de la santé, de l’hygiène de vie, de la forme physique et psychologique, mais aussi de la confiance en soi et de l’estime de soi sont autant de maux dont souffrent les personnes éloignées de l’emploi et sur lesquelles il est nécessaire de travailler afin d’assurer une insertion professionnelle réussie et pérenne. L’objectif de notre association est de permettre aux personnes éloignées de l’emploi d’identifier clairement leurs besoins en termes de santé et de bien-être. Nous pouvons à ce titre leur proposer de tester des ateliers bien-être et santé afin de créer un environnement favorable à un retour durable sur le marché du travail.

Et si le commerce de proximité relevait le défi du développement rural ?

En France, la moitié des communes ne possède aucun commerce, plus de 17 000 communes rurales ou isolées sont privées de services de proximité et de lien social. Pourtant de nombreuses initiatives locales issues de l’économie sociale et solidaire ont démontré qu’il est possible d’y développer des modèles économiquement viables. Leur réussite est due en grande partie aux coopérations multi acteurs, qui créent les conditions fertiles au développement de nouveaux projets à fort ancrage territorial. En partenariat avec TotalEnergies Foundation, nous avons élaboré et expérimenté une méthodologie transposable dans tous les territoires ruraux, visant à favoriser l'émergence de modèles hybrides répondant aux défis de ces territoires.

Comment aller vers des publics eloignés de l'emploi et les mettre en lien avec des entreprises ?

Connecter les publics éloignés de l’emploi aux solutions d’accompagnement au retour à l’emploi est un vrai enjeu. Grâce au Numéro Vers l’Emploi, nous offrons une écoute et une orientation vers l’acteur le plus pertinent pour répondre au besoin de la personne.

QUels sont les leviers des villes pour gagner la bataille de l'emploi ?

Bien que ne disposant pas de compétences spécifiques en matière d’emploi, les villes, agglomérations et métropoles ont à leur portée de nombreux leviers et opportunités pour contribuer à la mobilisation collective pour l’emploi Notre Guide pratique et collaboratif « Avec les villes, gagner la bataille de l’emploi » recense les nombreuses cartes que les villes ont en main pour mobiliser un bassin d’emploi et ses acteurs, institutionnels, associatifs ou économiques, en faveur de l’inclusion professionnelle des personnes en difficulté

Comment le métier d’aide à domicile peut-il être plus accessible et attractif ?

Le secteur de l’aide à domicile est le deuxième secteur d’activité rassemblant le plus grand nombre de projets de recrutement permanent, c’est également un des secteurs qui a le plus de mal à recruter dû à une pénurie de candidats. Dans le cadre d’une première expérimentation menée en collaboration avec le CD54, l’association propose un accompagnement aux bénéficiaires du RSA qui souhaitent s’orienter vers les métiers de l’aide à domicile. Cette accompagnement permet de s’assurer de la compatibilité des profils avec le métier, de prévenir des risques de santé liés à l’activité professionnelle, de permettre l’identification et la levée des freins au retour à l’emploi et d’encourager sa pérennisation.

comment les entreprises peuvent-elles être plus inclusives pour être plus performantes ?

Aujourd’hui le constat est clair, de nombreuses personnes cherchent un travail et ont le sentiment de se faire jeter par les entreprises alors que de nombreuses entreprises n’arrivent pas à recruter suffisamment pour satisfaire leurs besoins. La bascule inclusive des entreprises, notamment sur le volet du recrutement pourrait représenter le pont manquant entre offre et demande, pourvu que les candidats soient motivés et que les entreprises acceptent de ne plus regarder que les éléments classiques du CV.

COMMENT FAVORISER L’INSERTION PROFESSIONNELLE DANS LES MÉTIERS EN TENSION ?

Plusieurs secteurs d’activité peinent à recruter en France, alors même que de nombreuses personnes éloignées de l’emploi sont motivées pour les exercer. Il s’agit de travailler de concert avec les entreprises afin de favoriser des recrutements plus inclusifs, et les personnes éloignées de l’emploi pour mieux les préparer à l’entrée ou au retour dans ces emplois, tout en veillant à construire et maintenir l’équilibre de leur parcours professionnel.

Nos partenaires